CAP Employé de vente spécialité alimentation


picto_NiveauVpicto_2anspicto_CAP

Qu'est-ce que le CAP ?

Le Certificat d’Aptitude Professionnelle est un diplôme de niveau V qui donne à son titulaire une qualification d’ouvrier qualifié qui garantit et atteste de la maîtrise des techniques, du savoir-faire professionnel.

  • La formation associe un enseignement général et formation professionnelle théorique et pratique :
    L’enseignement général occupe 20h par semaine.
    L’enseignement technique et pratique occupe 15h par semaine.

Objectifs de la formation

Le CAP équipier polyvalent du commerce forme aux techniques de commercialisation de produits ou de services.
Les enseignements donnent les connaissances sur les circuits de distribution, sur les modes d’approvisionnement, les procédures de stockage des marchandises. Les élèves apprennent les principes de rangement, d’étiquetage, de mise en rayon des produits. Ils sont formés à utiliser des documents commerciaux tels que des documents d’inventaire, de livraison, à se servir de logiciels de caisse.
Les enseignements en communication professionnelle et commerciale permettent aux élèves d’établir le contact avec la clientèle afin de l’accompagner dans ses achats.

Le CAP débouche sur la vie active mais il est possible, sous certaines conditions, de poursuivre des études en 1 an en MC (mention complémentaire) ou en 2 ans en bac pro.

Exemples de formations possibles :

  • Bac pro Métiers du commerce et de la vente option A animation et gestion de l’espace commercial (ex bac pro commerce)
  • Bac pro Métiers du commerce et de la vente option B prospection clientèle et valorisation de l’offre commerciale (ex bac pro vente)
  • Bac pro Technicien conseil vente en alimentation option produits alimentaires
  • MC Assistance, conseil, vente à distance

Cursus

Les élèves de cette section sont issu de classes de 3e.

Missions

Sous la responsabilité d’un manager ou chef de rayon, d’un responsable de point de vente, l’équipier polyvalent sera amené à :

  • Assurer la réception et le suivi des commandes et des colis;
  • Contribuer à l’approvisionnement et à la mise en valeur du point de vente;
  • Accueillir, informer, conseiller et accompagner le client.

Par ailleurs, il surveille l’état des réserves et des chambres froides ainsi que l’état marchand des rayons, et nettoie les équipements, le matériel et l’espace de vente. Il procède au comptage des produits en vue de l’inventaire et des achats à effectuer. Il applique les règles d’hygiène et de conservation spécifiques aux métiers de l’alimentation (choix du conditionnement, entretien de l’espace de vente, tenue réglementaire).

Fini le temps des « baratineurs ». Face à une clientèle informée et exigeante, les vendeurs doivent savoir argumenter et adapter leur discours en fonction des besoins de chacun. Au terme de « Vendeur », on préfère aujourd’hui celui de « Conseiller ».

DES LIEUX D’EXERCICE VARIÉS
Le vendeur occupe un poste certes sédentaire, mais dans tous les types de commerce. On le trouve aussi bien dans la petite boutique de quartier que dans les hypermarchés. Selon la taille de l’entreprise, les conditions de travail ne sont pas forcément les mêmes.

DES HORAIRES EXTENSIBLES
Le vendeur travaille le samedi et effectue de nombreuses heures supplémentaires, surtout au moment des soldes ou des fêtes de fin d’année. Ces périodes de forte affluence réclament une grande forme physique et un esprit «zen».

DES CONDITIONS DIFFICILES
Le plus souvent debout, le vendeur peut travailler dans une ambiance sonore et lumineuse parfois difficile. Dans les petits commerces, il dispose de peu d’autonomie et travaille quasiment en permanence avec son patron.

Le titulaire de ce CAP s’insère comme employé de rayon, employé de libre service, employé de grande surface, gondolier-caissier.
Il peut travailler dans les grands magasins, les petites surfaces de proximité, les hypermarchés, les supermarchés ou encore les maxi-discoumpteurs.