Projets de classe


Dans le cadre d’un projet proposé par la DAAC, Marion Duclos, dessinatrice de BD, est intervenue au cours de 4 séances de 3 heures auprès des élèves de 3e PEP. Sur une idée de Anna Baraou, initiatrice des BD-dés tirées de L’Oubapo (l’Ouvroir de Bande dessinée Potentielle), les élèves ont réalisé des planches de bande dessinée en six cases, chaque case présentant un élément de l’histoire ( Quand? Où? Qui? Fait quoi? Avec qui ou avec quoi? Dans quel but? ).

Ils ont ensuite collés chaque case de même numéro sur un dé pour obtenir six dés.

La règle du jeu est ensuite de lancer les six dés pour raconter des histoires aléatoires issues des planches de départ.

Les histoires obtenues ont ensuite été envoyées au concours « Bulles au carré » car la thématique de cette année était le hasard.

Les élèves de 1ere DTMS ont réalisé 6 costumes à partir de la BD « un pour Tous ». La commande a été passée par le scénariste illustrateur Fabien Dalmasso, pour la sortie de sa BD, et pour le festival de la BD de Clayrac.

Avec la classe de 1re DTMS, création d’un spectacle de danse contemporaine « Eux » en atelier de pratiques artistiques sur le thème de l’endoctrinement et de la manipulation via les outils numériques. Il s’agit aussi de porter la parole citoyenne et de s’interroger sur notre rapport aux nouvelles technologies, sur la façon dont elles nous influencent, sur la nature du pouvoir qu’elles exercent sur nous et sur les relations ambiguës que nous entretenons avec elles.

DSC03544

Ce spectacle a été créé en lien avec celui de Camille Rocailleux, metteur en scène, qui a proposé aux élèves de s’emparer à leur tour de la thématique d’internet et nous a laissé carte blanche. Notre spectacle viendra donc en contrepoint au spectacle « Nous » programmé au Théâtre Ducourneau d’Agen le vendredi 19 mai 2017.

Il s’agira ainsi à travers ces deux propositions de montrer l’ambivalence des outils de communication qui témoignent à la fois du meilleur chez l’homme avec tous ces témoignages de talents, d’altruisme mais aussi du pire avec des outils qu’il utilise aussi pour nous embrigader, exploiter, manipuler et prendre le pouvoir sur l’autre!

Nos élèves ont été accompagnés dans cette aventure par une chorégraphe professionnelle, Martine Fontaine de la Cie Haute Tension, ce qui leur a permis de voir en l’éprouvant collectivement la démarche artistique dans sa diversité et ses enjeux.

27 élèves de première et terminale esthétique ont réalisé des maquillages au Parc Walibi à l’occasion d’Halloween pendant les vacances de la Toussaint.

Les élèves du lycée ont reçu le prix Education citoyenne pour leur participation au Congrès National des Sapeurs Pompiers

V__9E9B